Image for post
Image for post

La bisexualité n’est pas transphobe

Cela n’empêche pas que des personnes bi·es le soient, comme bien des personnes hétéros, lesbiennes, pans, asexuelles, etc. Mais l’orientation en soit n’est pas transphobe. N’oublions pas que des personnes trans sont bi·es, et des personnes non-binaires le sont aussi.

Cette accusation de transphobie vient d’un discours récent qui a émergé sur les zinternets : la bisexualité serait l’attirance envers les hommes et les femmes, la pansexualité serait l’attirance envers les hommes, les femmes, et les autres. Ce raisonnement est un combo de biphobie et de transphobie qui n’est pas acceptable. Créer une distinction entre hommes, femmes et personnes trans sous-entend que ces dernières ne peuvent pas être des hommes ou des femmes. La différence entre les personnes pan et bies n’est pas la transphobie. Ce sont deux approches différentes : la pansexualité questionne le genre comme facteur de désir, la bisexualité le prend en compte.

En somme, les bi·es cis ne sont pas attirées exclusivement par des personnes cis et binaires, à moins d’être transphobes, alors merci de ne pas définir la bisexualité de cette manière 🙅‍♀️

En 1990, le glorieux manifeste bisexuel proteste déjà, à l’époque, contre la binarité imposée :

Image for post
Image for post

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store